Laurence BOISOT, jeu et mise en scène

Christophe FAURE, jeu

Daniel FERRAS, direction d'acteur et aide à la mise en scène

Bertrand PECQUET, création lumière

         Une femme raconte des histoires d’amour avec délicatesse. Des histoires vraies qui sont arrivées dans des lieux précis d’une ville précise. Elle insiste avec minutie sur tous les détails intimes : le cœur qui bat, les mains moites, le souffle court, la peau qui frémit sous les doigts.

 

Tour à tour, elle évoque le souvenir de Sigfried qui était fou, de Jan qui voulait tout et tout de suite, d’Edmond qui l’attendait sous les arbres l’après-midi et aussi de Ginette qui était boulotte et d’Anna qui lui a dit des choses qu’on rêve d’entendre...

 

Qui est-elle cette femme au passé multiple et pourquoi raconte-telle tout cela ?

Elle parle avec fébrilité, comme si elle était en danger, comme si son cœur, sa vie en dépendaient.

 

Peu à peu, à travers ses récits, elle révèle ce qui la pousse à raconter et livre le secret insensé qu’un jeune homme lui a confié, un jour dans un café ...